Dag 2: Strépy – Valenciennes – Reality Check!

Jour 2: Strépy – Valenciennes -Reality Check

cop21

Strépy

Gisterenavond strandde onze boot rond 20u net voorbij de scheepslift van Strépy. Het is de kathedraal onder de scheepsliften en een indrukwekkende ervaring om er met de boot in af te dalen. De mist maakte verder varen onmogelijk. Schipper Raymond wou nog wel (hij vaart meestal tot na 21u) maar als hij met 40 jaar ervaring het te riskant vindt, is de keuze snel gemaakt. De rust aan boord na een hele dag oorverdovend motorgeronk was welkom.

Vanmorgen maakten brullende motoren ons om 6u30 wakker. Onze schipper is al een uur wakker maar wou ons laten ‘uitslapen’. Douchen zat er ook niet in, want de watertank was leeg. ‘Vergeten bijvullen’ volgens de schipper. In het donker varen we richting Mons waar we om 8u30 aankomen. We gaan er van boord met onze fietsen voor ons eerste sitebezoek: een nieuwe ecowijk net buiten het stadscentrum van Mons.

(FR)

Hier soir, notre bateau s’est amarré aux environs de 20h juste après l’ascenseur à bateaux de Strépy. C’est le plus grand des ascenseurs à bateaux et c’est impressionnant de descendre avec le bateau. Le brouillard rend la navigation impossible. Le batelier, Raymond, voulait encore naviguer (il navigue normalement jusqu’à 21h passées), mais ses 40 années d’expérience lui font dire que c’est trop dangereux, alors le choix est vite fait. Le calme à bord après toute une journée de rugissement du moteur est le bienvenu.

Le matin, les moteurs nous ont réveillés à 6h30. Notre batelier est déjà réveillé depuis une heure, mais il a voulu nous laisser dormir. Impossible de prendre une douche également, car la cuve est vide. Selon le batelier, « il a oublié de faire l’appoint ». Dans la pénombre, nous naviguons en direction de Mons où nous arrivons à 8h30. Nous débarquons avec nos vélos pour notre première visite de site : un nouvel éco-quartier juste en dehors du centre-ville de Mons.

Ecowijk

In Mons worden we in een statig herenhuis ontvangen door Michaël van ‘Toit et Moi’, de sociale huisvestingsmaatschappij van Mons en 3 omliggende gemeenten. Toit et Moi is het resultaat van verschillende fusies van kleinere huisvestingsmaatschappijen (het kan in Mons!) en beheert ondertussen meer dan 5000 sociale woningen. In 2003 konden ze door een grote financiële injectie van het Waalse Gewest (zo’n) 200 miljoen, het grootste deel van hun woningenpark renoveren. Een van de grootste projecten was het ‘l’île aux oiseaux’.

Ruim 500 sociale woningen werden omgetoverd tot een volledige nieuwe wijk met 340 huizen en appartement. Met een publiek-private samenwerking werd er ook gekozen voor een gemengde bewoning met naast sociale huur- en koopwoningen ook woningen die op de privémarkt verkocht werden. Het resultaat mag er zijn. Passief nieuwbouwwoningen, gerenoveerde sociale appartementen en lage energiewoningen liggen op amper een kilometer van het centrum van Mons in een mooie groene omgeving. Het enige minpunt is de mobiliteit. Over alternatieven voor de wagen werd eigenlijk niet nagedacht. Dat toont de overvloed aan parkeerplaatsen zowel bovengronds als in een groot parkinggebouw midden in de wijk. Van makkelijke en veilige fietsverbinding met het stadscentrum is evenmin sprake. Hier kan de regering bij de bouw van haar tien nieuwe wijken in Brussel zeker is langs komen om te zien hoe het kan en niet kan. Suivre ce lien

IMG_20151124_104624

Eco-Quartier 

À Mons, nous sommes accueillis dans une majestueuse maison de maître par Michaël de « Toit et moi », la société de logements sociaux de Mons et des 3 communes avoisinantes. « Toit et moi » est le résultat de différentes fusions de plus petites sociétés de logement (c’est possible à Mons !) et gère entre-temps plus de 5.000 habitations sociales. En 2003, ils ont pu, grâce à une grosse injection financière de la Région wallonne de (quelque) 200 millions, rénover la majeure partie de leur parc d’habitations. L’un des plus grands projets fut « Île auw oiseaux».

Pas moins de 500 habitations sociales ont été transformées en un quartier totalement neuf avec 340 maisons et appartements. Grâce à un partenariat public-privé, on a opté pour une occupation mixte avec outre des maisons sociales à louer et à vendre aussi des habitations qui ont été vendues sur le marché privé. Le résultat obtenu est vraiment bon. De nouvelles constructions passives, des appartements sociaux rénovés et des maisons basse énergie se trouvent à moins d’un kilomètre du centre de Mons dans un bel environnement de verdure. Le seul point négatif est la mobilité. On n’a pas pensé aux alternatives à la voiture. C’est ce que prouve la surabondance d’emplacements de parking tant en surface que dans un grand parking au milieu du quartier. Il est encore moins question d’une connexion facile et en toute sécurité en vélo avec le centre-ville. Le Gouvernement pourrait bien venir faire un tour ici lors de la construction de ses dix nouveaux quartiers à Bruxelles pour voir ce qu’il faut faire et ne pas faire. Suivre ce lien

Tired

Na het bezoek fietsten we richting Valenciennes dat op ongeveer 40 km van Mons ligt. Geen zware fietstocht dus maar dat was zonder de koude, de regen en vooral de wind op kop gerekend. Uitgeput bereikten we Valenciennes.

(FR)

Après la visite, nous enfourchons à nouveau nos vélos direction Valenciennes, qui se trouve à environ 40 km de Mons. Pas de randonnée à vélo difficile mais c’était sans compter sur le froid, la pluie et surtout le vent de face. Nous sommes arrivés épuisés à Valenciennes.

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit / Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit / Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit / Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit / Bijwerken )

Verbinden met %s